Ne vous trompez pas de perceuse à colonne

Les perceuses à colonne sont un basique dans le monde du bricolage et de la menuiserie. À ne pas confondre avec une perceuse radiale qui, elle, possède un chariot coulissant. Elles font partie des grosses pièces de fraisage, de précision, qu’on peut retrouver en atelier dans un cadre professionnel ou pour le bricoleur « du dimanche » au côté de la tour à bois, de la scie à ruban, de la scie à onglet, de la dégauchisseuse et de la scie circulaire. Elle fonctionne de manière rotative, et coulisse sur un axe vertical, un peu sur le même principe mécanique que la perceuse-visseuse (ou la perceuse à percussion sans fil pour les plus petites opérations).

On les catégorise dans les machines d’usinage de pièces, et on les retrouve globalement sur des établis ou tables de travail (contrairement à des machines comme les perforateurs-burineurs qui vont être très utiles sur un support vertical comme un mur ou une planche murale). Très utiles pour le travail du bois, mais aussi de l’acier. On n’osera tout de même pas attaquer un béton vibré…

La fonctionnalité principale de cet outil est de réaliser des trous, plus spécifiquement des opérations d’usinage axial (alésage, taraudage, lamage, etc.).

Il y a eu d’énormes évolutions des perceuses depuis quelques années. La perceuse à colonne se distingue via sa position : fixée sur un bâti, un établi ou au sol. On retrouve d’autres types de perceuses, comme la perceuse filaire manuelle, les sans fil, celles à percussions, radiales, magnétiques et pneumatiques. La liste pourrait s’allonger mais vous connaissez maintenant les principales.

Ce qui vous intéresse spécifiquement : ce sont les perceuses à colonne. A travers d’expériences professionnelles et tout d’abord amatrice, j’ai testé ces dernières années peut-être des dizaines de modèles, c’est pourquoi j’ai voulu ouvrir ce site et dresser ce top 3 des meilleures perceuses à colonnes :

⭐️ TOP 3 des Perceuses à Colonne ⭐️

Comment ne pas se tromper lors de son achat ? Vous pourriez bien être à votre premier acquisition, et il est toujours dommage de se procurer un modèle inadapté.

J’étais tout comme vous – dans cette situation – celle d’un passionné du bricolage, perdu dans les offres d’Amazon, avec un listing impressionnant de marques (Dremel, Kity dont j’ai pu me procurer d’amusants témoignages des années 50-60 sur les révolutionnaires « petites machines à bois », Bosch, Black & Decker, Metabo, Wolfcraft, Fartools, Scheppach, Sidamo, Promac, Silverline, Dewalt)… La liste est sans fin ! Des modèles aux spécificités dont je ne comprenais pas toujours l’intérêt.

Pire que ça, il s’agit de machines qui ne sont pas données, assez coûteuses dans l’ensemble. Et je rêvais d’un site qui me donne les clés de la compréhension de tout ça, pour être au moins sûr d’avoir la bonne machine fixée sur mon établi. Peut-être que vous serez amené(e) à fixer la vôtre sur un bâti ou directement sol. Dans tous les cas, ce site est fait pour vous car il s’agit d’une sélection très fine des meilleurs modèles sur le marché actuellement.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une perceuse à colonne, à quoi sert-elle ?

Composée comme son nom l’indique, d’une colonne sur laquelle voyage une tête de perçage, elle permet d’effectuer des perçages très précis et importants (diamètres pouvant aller à 20 ou 30 millimètres dans l’acier ordinaire).

Elle se compose de différents éléments à savoir :

  • un plateau rainuré
  • un étau qui aura un rôle de serrage de la pièce contre l’établi
  • une colonne à crémaillère, parfois en fonte
  • des poulies et des courroies en tension dessus
  • un mandrin (voir comment le démonter)
  • une abaque de perçage, qui atteindra un certain niveau de profondeur selon le modèle sélectionné
  • un foret et des mèches (attention à bien affuter les forets pour un meilleur résultat)
  • un levier de manœuvre de broche
  • un moteur
  • un carter de protection
  • une manivelle de réglage de la hauteur de la table (table réglable)
  • et un variateur de vitesse

Un schéma que j’ai trouvé en anglais qui résume bien la chose (désolé si vous ne maitrisez pas la langue, contactez-moi et je le referai en français si vous êtes assez nombreux) :

Diagramme perceuse à colonne

SON FONCTIONNEMENT : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Le fonctionnement d’une perceuse à colonne a l’air a priori simple, mais il y a en fait quelques choses à savoir.

Dans l’ordre des actions à réaliser :

  • Placez la pièce dans l’étau (en la serrant suffisamment – sans trop forcer le trait !)
  • Positionnez votre étau de telle manière à ce qu’il vienne buter sur la perceuse à colonne et qu’il soit coincé (en effet, trop d’accidents arrivent avec l’usage de forets trop épais qui ont pour effet de déplacer l’étau à force de rotation) – ceci devrait vous faire penser à régler la vitesse de rotation
  • Fermez le capot par mesure de sécurité
  • Réglez la vitesse de rotation du foret (étape importante : si votre foret est trop lent, vous aurez du mal à usiner la pièce, et s’il est trop rapide, il aura tendance à s’user prématurément, à chauffer)… Mettez rapide pour de l’acier trempé, et tout doux pour de l’aluminium ou de l’acier – jetez un oeil à la notice de votre perceuse à colonne pour configurer cette vitesse à la perfection
  • Réglez la hauteur en fonction de votre zone de travail
  • Faites un point sur la pièce à usiner pour savoir exactement où effectuer le perçage
  • Lubrifiez la pièce pour protéger à la fois le foret et soigner la finition de la pièce
  • Dès lors, attention à toujours portez votre attention sur le bouton d’arrêt d’urgence au cas où un problème inattendu surviendrait… Des vibrations peuvent vous alerter d’un mauvais entretien
  • Allumez seulement votre perceuse à colonne en activant l’interrupteur
  • Pratiquez le perçage en tournant la manivelle
  • Trouvez l’endroit parfait en approchant le foret tout doucement
  • Augmentez la taille du foret dans le mandrin si vous voulez augmenter la taille du trou (d’ailleurs, commencez petit si le trou a percé est important) – vous n’êtes pas obligé(e) d’être trop progressif, et pouvez très bien passer de 6 à 13 mm
  • Ressortez le cône et placez votre fraise à ébavurer
  • Ebavurez le trou avec une très faible vitesse (300 tr / minute) de telle manière effectuer un chanfrein – vous pouvez même le faire à la main si vous le voulez
  • Enfin… Nettoyez le matériel utilisé et récupérez les copeaux générés (pour bien faire)

COMMENT CHOISIR SA PERCEUSE A COLONNE ?

J’ai passé énormément de temps à comparer les modèles. Trop ? En ce qui me concerne, oui, certainement. Mais en ce qui vous concerne, ça va plutôt vous aider, vous allez voir ! Je vais vous faire gagner un temps monstre avec ce qui suit.

Globalement, il existe 3 grands critères quand on doit faire un choix :

  • La capacité de perçage et de levage
  • La taille des pièces que l’on va généralement usiner
  • Le confort d’utilisation

Ça, ce sont nos besoins. Vous n’allez pas acheter une perceuse à colonne selon que vous soyez un professionnel qui travaille toute la journée sur des pièces en métaux, ou un « simple amateur » qui travaille des pièces dites faciles le week-end.

Moi à côté de ma perceuse à colonne

Prenez une feuille et déterminez vos besoins (je vous demanderai de vous prêter au jeu pour avoir l’assurance d’un achat réussi) :

Puissance du moteur

  • Voulez-vous percer jusqu’à 13 mm (millimètre) ? Dans ce cas choisissez un modèle doté d’un moteur de 650 W (watts)
  • Voulez-vous percer jusqu’à 30 mm(millimètre) ? Dans ce cas choisissez un moteur de 1 kW (watts)

La taille des pièces à usiner

  • Avez-vous besoin de poser des pièces allant jusqu’à 80 cm de hauteur ? Si oui, sélectionnez une grosse perceuse
  • Si non, le modèle sélectionné n’a plus d’importance (en ce qui concerne ce point)

Le confort d’utilisation

Je ne vous cache pas que cela va influer sur le prix. Mais si vous souhaitez du confort (et je conseille tous ceux qui vont être amenés à l’utiliser quotidiennement ou régulièrement de céder à cet argument), allez-y, ne vous embêtez pas avec un produit qui manque de mobilité au niveau de la tête ou du plateau, ou qui ne posséderait pas d’étau, de compte digital ou de laser. Plus que se faire plaisir, vous devez éviter de vous embêter avec un produit inadéquat à vos besoins !

ACHETER SUR INTERNET OU EN BOUTIQUE ?

Je sais déjà ce que vous vous dites :

– « ces machines ne sont pas des objets donnés, autant en prendre une d’occasion sur Leboncoin »
– « je ne peux pas me permettre de l’acheter sur Internet, quid d’une quincaillerie locale ? »
– « il s’agit d’un investissement qui mérite que je me déplace dans des boutiques spécialisées »
Et quelque part, vous avez raison, je ne peux pas vous lancer la pierre ! Ce mode de réflexion est presque normal.
Vous connaissez mon histoire : je suis aussi passé par cette phase de réflexion car j’étais dans le même cas que vous. Mais après avoir passé le cap du doute et du scepticisme (on est tous un peu sceptique dans la vie), j’ai procédé à mes recherches -et en tant que vrai maniac de la comparaison- je me suis fait ces réflexions :
Les prix sont beaucoup plus avantageux sur Internet. On ne peut pas battre les prix rencontrés sur le Web. Vous aurez beau chercher partout en France, les besoins de stockage et de logistique deviennent anecdotiques grâce à Internet, et on le ressent dans le prix final. Sur certains sites, j’ai même repéré des réductions allant jusqu’à -30% par rapport à une boutique physique ;
– Les boutiques qui en vendent sont souvent loin de chez nous. Si vous n’habitez pas dans une zone urbaine, vous allez littéralement « galérer » à en trouver une. Et une fois trouvée (pas forcément le meilleur modèle pour vous), vous allez la payer trop chère ;
– Il n’y pas de problème de taille. Ca peut paraitre tout bête, mais une fois que vous savez quelle perceuse à colonne est faite pour vous, vous n’avez plus de raison de douter. Vous achetez, vous vous faites livrez et vous prenez plaisir à l’utiliser. On n’est pas dans une expérience de shopping où un problème de taille, de coupe ou de couleur vient nous surprendre.
Toutes ces réflexions vont à la croisée de mes besoins : la meilleur machine POUR MOI, au meilleur coût, et si possible rapidement.
De manière générale, je suis plutôt pour l’achat sur Internet. L’achat chez Bricôt Dépot, Castorama ou encore Leroy Merlin a assez peu d’intérêt pour moi. Pour tout autre achat qu’une perceuse à colonne, privilégiez les guides de consommation type maison.eu qui sauront vous guider pour l’outillage, le jardinage et la maison.